Aujourd’hui, je voulais revenir sur un vaste questionnement (du moins pour moi) qui aurait pu remettre en cause ma créativité. Je me dis que ce questionnement vous touche peut-être et qu’il remet aussi en cause votre créativité.
Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de ce que l’on veut et de ce que l’on fait. (Ou, plutôt, de ce que l’on ne fait pas, la majeure partie du temps.)
Si vous me suivez sur les réseaux sociaux (notamment Instagram), vous devez savoir que, depuis fin 2020, début 2021, je remets pas mal de mes habitudes en question. Je m’interroge beaucoup sur ma place d’autrice de fiction, entre autres dans mon quotidien. C’est-à-dire que j’ai longtemps cherché à lui accorder l’espace nécessaire sans empiéter (comme elle le faisait) sur le reste : loisirs, bien-être, soin de mon intérieur…
Après avoir revu ma routine du matin, je me suis demandé ce que je voulais exactement et ce que je faisais déjà pour y parvenir.
Je le répète depuis le début de l’année, mon métier, c’est autrice de fiction. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai arrêté de vous proposer mes formations sur la boutique en ligne. Et, comme je suis autrice de fiction, j’ai décidé d’effectuer un tri dans mes activités en ligne afin de me dégager du temps pour tout ce qui n’est pas l’écriture : lecture, loisirs créatifs, cuisine, sport…
J’ai interrompu le podcast. J’ai arrêté la chaîne YouTube. Je gère le blog de façon complètement différente et je ne me suis jamais sentie aussi raccord avec moi-même.
Et vous, êtes-vous raccords avec vous-mêmes, avec votre écriture et votre créativité ?

Cet article a été envoyé en avant-première aux abonné·e·s aux Bulles créatives. N’hésitez pas à nous rejoindre ! (Il y a toujours une formation d’écriture en cadeau.)

Vouloir et faire (Bulle créative #7)

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.