Je mûris ma décision depuis l’été, et elle n’a pas été facile à prendre. J’aime beaucoup créer des vidéos, notamment les vlogs. Je trouve l’exercice créatif, et il m’a permis de mieux travailler mes images.

Ma chaîne restant très discrète quant au nombre de vues et de commentaires, ça m’a permis de me rendre à l’évidence : pourquoi je créais ces vidéos ? Avant tout pour moi, mais, si je suis honnête deux secondes, je vous les destinais, ces vidéos ; les informations que j’y donnais, moi, je les connaissais déjà.

Créer une vidéo, c’est presque deux fois plus de travail qu’un article de blog. Un article de blog, je le prépare, je l’écris, je le relie, je le programme et je le partage sur mon Pinterest. (La plus grande partie du trafic du blog me vient de là.) Une vidéo, je la scripte, je la relis, je la tourne, je la monte, je la programme, je la sous-titre, je la partage sur ce blog et sur Pinterest. Et je me casse le dos sur les sous-titres. (Au sens propre du terme.) Je passe un temps fou sur certaines vidéos (les vlogs, entre autres) pour presque pas de vues. Je ne participe pas à la course aux vues, mais il me semble un minimum raisonnable de donner la priorité à ce qui me vaut des retours, en plus d’une certaine satisfaction.

Comme j’aime vraiment vloguer, vous n’êtes pas à l’abri d’un vlog de temps en temps sur mon Patreon, mais, là, j’aimerais me concentrer sur des projets plus concrets : l’écriture, l’autoédition et un podcast que j’aimerais développer tranquillement. 2022 approche à grands pas, et il est temps pour moi d’y réfléchir sous un angle différent de celui des dernières années. C’est donc naturellement que je vais poursuivre dans la voie principale à 2021, à savoir donner la priorité à l’écriture et à mon bien-être.

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.