L’algorithme YouTube me connaît (c’est son boulot, remarquez), puisqu’il me propose régulièrement deux types de contenus : les vlogs et les vidéos d’astuces pour améliorer son rapport au temps.

Si vous aussi, vous me connaissez bien, vous savez que je travaille toujours plus ou moins sur mon rapport au temps : applications (Notion, son mode sombre et ses templates 💛), travail en profondeur (mon article sur Deep work, avec mes ressources sur le travail en profondeur, est toujours disponible), Bullet Journal… Mais je n’en fais pas ma priorité au quotidien. Je ne fais pas de la productivité mon unique moteur, encore moins dans ma vie privée.

Travailler sa productivité (ou son efficacité), c’est très bien, à condition que ça ne devienne pas une sorte de norme. Nous ne sommes pas des machines et nous avons besoin de souffler. Qu’il s’agisse d’une série sur Netflix, d’un vlog sur YouTube, d’un jeu vidéo… Il n’y a pas d’activités moins bien que les autres. Reprocher aux gens de regarder une série ou de jouer à un jeu vidéo au lieu de lire ou de se former, c’est n’importe quoi. Nous devrions être productif·ve·s en toute circonstance, du lever au coucher, jusque dans nos loisirs. Pourtant, un loisir n’est-il pas une permission, une forme d’inaction, même ?

Je ne comprends pas cette course à la productivité. Moi-même, j’aime beaucoup cette sensation de travail accompli en le moins de temps possible (vite fait, bien fait, en somme), mais je comprends que l’on veuille se poser une heure après le travail, sans chercher à réfléchir ni à être productif·ve. Je comprends que l’on préfère une série à un livre, le soir venu. (Moi-même, je ne lis que très peu le soir à cause de la fatigue.)

Je ne comprends pas que certain·e·s se retrouvent à plancher pendant leurs vacances au nom de cette sacro-sainte productivité. Le repos est pourtant essentiel au renouvellement de la motivation. (Comme je le dis dans mon guide anti-procrastination, « Un esprit reposé et apaisé travaille mieux ».)

« Se ménager est essentiel au bon développement de sa productivité. »

Comprendre la procrastination – ebook et papier
La productivité à tout prix ?

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.