Nouveau mois, nouvelle série d’articles, cette fois-ci sur les mauvaises habitudes qui empêchent d’écrire un roman. Et on commence sans plus attendre par celle que j’estime être la pire de toutes.

  • Être multitâche, ça n’existe pas.

Vous avez l’habitude de travailler sur plusieurs tâches à la fois ? Déjà, c’est une erreur. (Mais j’y reviendrai après.) Surtout, il s’agit là d’une illusion. Être multitâche reviendrait à, par exemple, écrire un chapitre de votre roman d’une main tout en répondant à vos emails de l’autre. En vérité, vous interrompez l’écriture de votre chapitre pour répondre à vos emails, et ceci engrange plusieurs problèmes :

  • Les restes de l’attention (décrits par une personne dont j’ai oublié le nom et repris par Cal Newport dans son livre Deep work) sont des bribes de pensées qui vous occupent encore l’esprit lorsque vous passez à une autre tâche sans avoir terminé la précédente
  • Le cerveau met un certain temps à pouvoir se concentrer correctement, et chaque interruption est une période de réadaptation qui pourrait être évitée
  • Enfin, vous nourrissez votre propre ennui, car à switcher ainsi d’une tâche à l’autre, vous essayez de contenter votre satisfaction sur le court terme, sans réellement y parvenir.

Vous ne pouvez pas, humainement, couper votre cerveau en deux (j’image, hein) pour en consacrer chaque partie à une tâche. Pourtant, le mythe de la personne multitâche persiste. C’est, au mieux, de la dispersion. Vous dispersez vos pensées aux quatre vents. Vous vous laissez distraire. Au fil des distractions, votre concentration faiblit. Vous voulez tout faire en même temps (syndrome de l’objet brillant), plutôt que regrouper vos tâches similaires pour une immersion optimale. (Le batching.)

Pour aller plus loin, vous pouvez lire mon article sur Deep work, écouter l’épisode de Créactivité dédié au batching ou celui sur le syndrome de l’objet brillant. Notez aussi un live spécial « mauvaises habitudes des auteur·rice·s » et comment y remédier le vendredi 15 juillet 2022, dès 19 heures, sur ma chaîne YouTube. (Abonnez-vous pour ne pas le louper !)

5 habitudes qui empêchent d’écrire un roman #1

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.