Si vous me suivez çà et là depuis un moment, alors, vous savez que mes deux sujets chouchous sont l’organisation et le temps sous toutes les coutures.

D’ailleurs, souvent, on dit des personnes qui n’ont pas le temps que c’est parce qu’elles sont mal organisées. Alors, oui et non, car la société actuelle nous conditionne à ne plus avoir le temps. Plutôt que sélectionner une activité apaisante ou enrichissante (par exemple), on choisit le lot parce que c’est ce que l’on voit ailleurs. On tente de reproduire un certain schéma (alimentation saine voire bio, sport, yoga, méditation…), et spoiler alert, ça ne fonctionne pas. On perd en motivation, on finit sur le canapé à scroller sur les réseaux sociaux jusqu’à ce que… et on n’a plus le temps de faire autre chose quand on émerge.

Mais trêve de bavardage. Je vous présente mes outils pour revoir ou améliorer votre rapport au temps :

  • Deep work : ce livre de Cal Newport devrait vous ouvrir les yeux sur les nombreuses possibilités qu’offre le travail en profondeur (lire mon avis)
  • Pas d’excuses : il s’agit, ici, d’un livre de Brian Tracy dédié à l’autodiscipline (lire mon avis)
  • Eat that frog ! : un autre livre de Brian Tracy, consacré, lui, aux priorités et à la gestion de son temps (lire mon article)
  • Flow, numéro 53 : un numéro spécial temps qui regorge de témoignage, d’astuces pour moins s’en demander et relativiser
  • Comprendre la procrastination : mon premier guide d’écriture dédié aux causes réelles de la procrastination, pour la comprendre plutôt que l’assimiler à de la flemme (l’acheter sur ma librairie en ligne)
  • 3 mois pour écrire un roman : mon deuxième guide d’écriture pour vous aider à écrire plus vite grâce au travail en profondeur, à une bonne gestion de votre temps et à une organisation qui correspond à vos besoins et à vos limites.

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.