Avec avril qui s’annonce, tenir son objectif pour le Camp NaNoWriMo va devenir une priorité. Et je suis sûre que des trucs et astuces pour vous y aider vous intéressent.

Tenir son objectif pour le Camp NaNoWriMo : miser sur l’efficacité

Tenir son objectif pour le camp nanowrimo

Tenir son objectif pour le Camp NaNoWriMo, c’est miser sur l’efficacité. À ce titre, j’ai préparé une petite liste des rappels qui vous faciliteront la tâche :

  • se fixer un objectif simple, clair et réaliste
  • se réserver un créneau dédié exclusivement à l’écriture
  • noter le quota de mots du jour pour s’encourager
  • essayer la méthode Pomodoro si on manque de concentration (25 minutes d’écriture, cinq minutes de pause, etc.)
  • ne pas hésiter à prendre des pauses, à prendre l’air
  • associer l’écriture à un geste agréable ou rassurant (boire un thé, prendre le chat sur les genoux…)

Garder de vue son but, définir ce qui est prioritaire

Ce qui prioritaire dépendra des auteur·rice·s. À vous de définir si vous préférez vous en tenir au nombre de mots à atteindre ou, plutôt, gagner en régularité.

Dans les deux cas, je vous invite à télécharger et imprimer votre calendrier, afin de tenir le compte de vos mots écrits.

Calendrier avril 2020

Garder le compte est un procédé très encourageant, même si vous n’écrivez qu’un peu dès que vous le pouvez. En revanche, si votre courbe de progression ne vous satisfait pas à cause d’un manque de régularité ou d’un quota journalier que vous estimerez ridicule, il vous faudra vous demander ce que vous pouvez changer pour l’améliorer. (Et ne pas procrastiner !)

Lire aussi : « Réussir à écrire les jours de grande flemme ».

Surtout, vous ne devrez pas perdre la motivation. Tenir son objectif pour le Camp NaNoWriMo (et quels que soient le défi ou la période d’écriture), passe par elle.

Garder la motivation tout au long du Camp NaNoWriMo

La motivation facilite la concentration et améliore l’organisation, lesquelles suscitent la motivation. Pour boucler la boucle, chaque étape doit favoriser la suivante.

Tenir son objectif pour le Camp NaNoWriMo est une mise à l’épreuve de sa motivation. Est-ce qu’on va réussir ? Si non, quelles conclusions va-t-on en tirer ? Comment va-t-on réagir ? La déception primera-t-elle ou, au-delà, un sentiment de satisfaction se dégagera-t-il néanmoins ?

Pour garder la motivation tout au long de ce mois, je vous conseillais, plus haut, de tenir un compte de vos mots écrits quotidiennement. Pour aller plus loin, vous pouvez écrire ce que vous ressentez… et comptabiliser ces mots à votre quota. Ainsi, vous évacuerez toute frustration (par exemple) et augmenterez votre satisfaction et, donc, votre motivation pour le lendemain.

À ne pas oublier si l’on veut tenir son objectif pour le Camp NaNoWriMo

En définitive, souvenez-vous de vous aménager un environnement (une musique douce suffit, si vous n’avez pas l’espace nécessaire), des horaires et de prendre des pauses régulières. Un objectif clair, simple et réaliste vous apportera plus de satisfaction. Pour plus de facilité à vous y mettre, associez l’écriture à une activité agréable ou rassurante. Et souvenez-vous que tou·te·s les participant·e·s sont dans le même bateau !

🔍 Pour vous aider, découvrez comment j’intègre l’écriture à ma routine quotidienne.

Avatar

Aude Réco

30 ans, autrice, blogueuse, YouTubeuse.
J'aide les auteur·rice·s à dépasser leurs craintes grâce à mes contenus.
Astuces d'écriture et organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.