Février. Court et intense. Pas à la hauteur de mes espérances. Quoique.

C’est compliqué.

Si je ne devais retenir qu’une chose de mon bilan d’écriture pour février 2021, ce serait l’introspection. (Oui, encore !) Mais passons au bilan en lui-même.

De l’introspection dans mon bilan écriture pour février 2021

Février a été un mois tout doux, porteur de nombre de réflexions, autant sur l’écriture que sur ma façon de considérer ce début d’année. Je reste pas mal dans le slow et la découverte. (Si vous ne l’avez pas encore vue, je vous conseille la série Paris Police 1900, à ce propos.)

Février a été un mois où j’ai beaucoup réfléchi au synopsis d’une série. J’ai vu tellement grand sur le pitch de base que je galère à trouver une issue cohérente et qui ne sente pas le réchauffé. (Pour ne pas dire le brûlé.) Avant, je me serais un peu forcée à la trouver, cette issue. Aujourd’hui, je prends le temps ; de toute façon, je n’ai pas de deadline pour ce projet.

Des objectifs (trop) ambitieux

Pour ce bilan d’écriture pour février 2021, je sais que mes objectifs étaient trop ambitieux. Un en particulier : les ultimes corrections de mon roman super compliqué. (Celui avec du voyage spatio-temporel, des dieux gaéliques et des meurtres dans le Londres victorien.) Mais, justement, comme ce roman est super compliqué dans la trame (non linéaire), je préfère prendre mon temps, même si je déborde sur mars. Ça me fera décaler les corrections d’un autre roman et l’écriture du tome 2 d’Au Bon-Air, mais je reste large au niveau de mes deadlines personnelles.

Une année qui s’annonce riche en corrections

J’avais établi, fin 2020, un planning à respecter (peu ou prou) parce que j’ai pas mal de romans à corriger cette année. Pour vous donner un aperçu, voici la liste :

  • Le roman super compliqué cité plus haut
  • Un roman d’Urban Fantasy
  • Le roman détente (fantastique)
  • La partie 1 d’un roman de fantasy Young Adult
  • Le tome 2 d’Ocre rouge à finir de relire/corriger (pour info, le tome 1 sort cette année)
  • Le tome 2 d’Au Bon-Air quand je l’aurai écrit
  • Le tome 2 d’Appartiens-moi quand je l’aurai écrit aussi.

À côté de ça, j’ai des romans dont j’aimerais bien terminer l’écriture ou la préparation. Heureusement, j’ai eu la chouette idée de créer mon espace de coworking sur Discord. (Mon serveur, quoi.)

Un espace de coworking pour s’encourager mutuellement

Après le groupe Facebook des Bulles créatives (que je continuerai à alimenter, hein), j’ai décidé de créer mon propre Discord. (Parce que le groupe Facebook, c’est bien, mais assez limité au niveau des possibilités.)
Si vous souhaitez rejoindre cet espace, envoyez-moi un message ou laissez-moi un commentaire. (Il n’est pas ouvert aux quatre vents.)

Sur ce Discord, vous pourrez :

  • rejoindre un groupe (les renards, les cookies ou le chaudron) pour vous motiver et motiver les autres, ceci en comité restreint
  • participer à des évènements, comme des write-in
  • participer aux évènements réservés aux membres de la communauté d’auto-coaching. (Oui, tout est regroupé, c’est plus simple pour tout le monde.)

Merci, mois de février

Tu as été riche en hauts et en bas, peu en avancées, mais j’aime à croire que j’ai dégagé le terrain pour au moins mars et avril. Certains projets commencent à prendre forme, comme ce synopsis de série et mon nouveau roman détente.

Tu m’as permis de sortir ma formation pour créer une intrigue de roman efficace, de préparer pas mal de contenus en avance et d’ouvrir mon Discord. C’est vraiment pas si mal.

Aude Réco

Je suis autrice et créatrice de contenus sur internet. Je publie au sein de maisons d’édition comme en autoédition. (Petit caveau, Voy'el, Rocambole.)
Mon genre de prédilection est le fantastique. (Avec une préférence pour le gothique.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.