Gérer les blocages quand on écrit un roman tient vite de la quête du Graal. Entre la fatigue, la vie quotidienne, la motivation en vacances aux Maldives, les périodes d’indécision, et j’en passe, un manuscrit peut rapidement finir dans un tiroir, même si on ne se l’avoue pas.

Cette semaine, je m’attaque aux blocages quand on écrit un roman et aux mécanismes à déployer pour les dépasser.

Bienvenue dans la communauté d’auto-coaching ! Parce que tu es la personne qui te connaît le mieux, je te propose, chaque mois, un thème sur lequel je reviens un peu chaque semaine, accompagnée de ressources inédites et exclusives : articles, fiches, podcast…

Un blocage n’est pas forcément lié à une mauvaise préparation du roman

Gérer les blocages quand on écrit un roman

Commençons par mettre les choses au clair : les blocages quand on écrit un roman ne sont pas forcément liés à une mauvaise préparation de ce roman. Ça, c’est ce qu’on entend souvent dire. (Ou ce qu’on lit en majorité.) Parfois, c’est juste que ça ne veut pas. Ça arrive. Même s’il y a cette maudite deadline qui approche.

Gérer ces blocages est avant tout affaire de compréhension. La compréhension de ces blocages, mais, aussi, des éléments qui nous y amènent. La compréhension de leur origine, qui n’est donc pas forcément liée à une mauvaise préparation.

Gérer les blocages quand on écrit un roman : forcer ou attendre ?

C’est là que se pose une question incontournable : « Je force ou j’attends que ça revienne ? »

Il y a deux écoles face à ce cas :

  • Celleux qui ont l’habitude d’écrire tels jours, de telle heure à telle heure et qui, de toute façon, écriront, même si ce n’est pas sur le projet sur lequel ça coince
  • Celleux qui se disent que c’est le moment de souffler ; après tout, le temps est souvent un bon maître.

Et moi, je te dirai que les un·e·s ont autant raison que les autres. Je sais, ça ne t’aide pas, c’est pourquoi j’ai quelques astuces pour toi.

Ces blocages freinent-ils ta créativité en général ?

Une fois de plus, je vais t’inviter à te poser la bonne question : ces blocages freinent-ils ta créativité en général ou parviens-tu encore à créer ? (Pas forcément à écrire, mais bien à créer.)

Si tu arrives encore à créer, alors, ne te force pas. Tu traverses peut-être une période pendant laquelle tu ne te sens pas prêt·e à continuer avec ce manuscrit.

Si tu n’arrives plus du tout à créer, ne te force pas non plus. Laisse-toi le temps de te réapproprier ta créativité. Fais une pause. Change d’air. Regarde des séries télé, écoute des podcasts, bouquine… C’est sûrement un coup de ton flux créatif, et n’oublie pas qu’il fonctionne par vagues chez certaines personnes.

Cette semaine, dans ta boîte à outils

On ne va pas se mentir, cette semaine, je n’ai pas d’exercice à te proposer ni de ressource particulière. En revanche, comme le mois finit demain, je te propose de te poser ce weekend pour dresser ton bilan mensuel, ainsi que ta To-Do List de mars.

Un mois pour gérer les blocages quand on écrit un roman

Gérer les blocages quand on écrit un roman est un sujet bien trop vaste pour être traité en un seul article. Et, tu l’auras sans doute remarqué, j’ai vraiment survolé ce sujet. (Pour te le présenter.) C’est pourquoi je te propose qu’on y revienne dès la semaine prochaine et tout au long du mois de mars.

Je t’ai préparé des solutions concrètes et, évidemment, une flopée d’explications possibles pour te débarrasser de tes blocages quand ils pointeront le bout de leur nez.

J’en profite pour te dire qu’exceptionnellement, il n’y aura pas de coaching de groupe début mars, mais je te donne rendez-vous le dimanche 4 avril pour faire le point sur tes projets, tes avancées, tes difficultés…

Aude Réco

Je suis autrice et créatrice de contenus sur internet. Je publie au sein de maisons d’édition comme en autoédition. (Petit caveau, Voy'el, Rocambole.)
Mon genre de prédilection est le fantastique. (Avec une préférence pour le gothique.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.