La semaine dernière, je vous ai présenté la première habitude qui vous empêche d’écrire un roman. (Ou de le finir.) Je vous ai parlé priorités et travail en profondeur. Passons à la deuxième mauvaise habitude.

  • Vos objectifs ne sont pas clairs, simples ni réalisables.

Petit rappel avant de poursuivre : pas as plus de trois objectifs ou grosses tâches par mois, trois objectifs par semaine et trois objectifs par jour.

On n’oublie pas que la capacité maximale du cerveau à se concentrer est d’une vingtaine de minutes d’affilée. Aménagez-vous des pauses régulières. Travaillez avec ordre et selon vos priorités, sans vous surcharger. Si vous pensez méritocratie, oubliez. Si vous pensez cadence infernale, oubliez aussi. Un esprit reposé est un esprit qui travaille plus efficacement.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire mon article sur Deep work (+ mes astuces sur le travail en profondeur) et écouter l’épisode Écrire un roman grâce au travail en profondeur sur votre appli de podcast préférée ou sur YouTube.

5 mauvaises habitudes qui empêchent d'écrire un roman (2/5)

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.