La fin de l’année approchant, vous envisagez peut-être de repartir sur de bonnes bases dès 2022. Ça tombe bien parce que j’ai une liste de cinq mauvaises habitudes qui vous empêchent d’écrire votre roman. (Ou de le finir.)

  • Vous ne vous fixez pas de priorités.

Vous familiariser au travail en profondeur, c’est vous faire à l’idée de n’accomplir qu’une tâche au coup. Attention, je ne parle pas de ne mener qu’un projet et de le boucler avant de passer au suivant. Seulement, il vous faudra consacrer un certain temps d’affilée à votre premier projet, avant de passer au suivant. Et, surtout, il vous faudra vous fixer des priorités pour éviter que votre attention reste focalisée sur le premier projet, alors que vous passez au suivant.

Vous fixer des priorités vous permettra de ne pas vous encombrer de ce que l’on appelle les « restes de l’attention », c’est-à-dire ces pensées orientées sur un projet différent de celui sur lequel vous êtes en train de travailler. Par ailleurs, elles vous aideront à définir des objectifs adaptés à vos besoins, vos envies et vos limites. Ces mêmes objectifs qui serviront de points de repère dans votre écriture. (Et qui, une fois remplis vous apporteront une satisfaction personnelle sur le long terme, plutôt que sur le court terme.)

Cette mauvaise habitude sera partagée dans la Bulle créative de ce dimanche (le 5 décembre 2021) avec les quatre autres. Pour les découvrir dès dimanche, n’hésitez pas à nous rejoindre !

5 mauvaises habitudes qui empêchent d'écrire un roman (1/5)

Aude Réco

Je suis autrice et créatrice de contenus sur internet. Je publie au sein de maisons d’édition comme en autoédition. (Petit caveau, Voy'el, Rocambole.)
Mon genre de prédilection est le fantastique. (Avec une préférence pour le gothique.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.