Nous commençons aujourd’hui une nouvelle série d’articles, dédiée à la gestion des arcs narratifs de votre roman. Mais, avant de passer au vif du sujet (la semaine prochaine), voyons un peu les caractéristiques d’un arc narratif :

  • Il est aussi appelé « arc scénaristique »
  • Il s’agit d’un élément de narratologie dans une œuvre de fiction, c’est-à-dire un élément qui appartient à un ensemble plus vaste
  • Il possède sa propre introduction, qui est le problème, et sa propre conclusion, sans que celle-ci implique l’ensemble plus vaste dont je viens de parler.

Une œuvre de fiction implique plusieurs arcs narratifs, à différents niveaux d’importance dans l’intrigue, et il faudra gérer tout ça. (Ce que nous verrons dès la semaine prochaine.)

Gérer les arcs narratifs de son roman (1/4)

Aude Réco

Je suis autrice et créatrice de contenus sur internet. Je publie au sein de maisons d’édition comme en autoédition. (Petit caveau, Voy'el, Rocambole.)
Mon genre de prédilection est le fantastique. (Avec une préférence pour le gothique.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.