Entretenir sa motivation n’est pas toujours une mince affaire et, pour y parvenir, il n’existe qu’une solution : encadrer son écriture. Encadrer ton écriture pour ne pas persévérer sans but.

Tu ne souhaites pas persévérer sans but ? Alors, lis cet article, il te permettra d’y voir plus clair pour une année 2021 aux petits oignons.

Le programme Deviens ton propre coach ! est un programme d’auto-coaching. Parce que tu es la personne qui te connaît le mieux, je te propose, chaque mois, un thème sur lequel je reviens un peu chaque semaine, accompagnée de ressources inédites et exclusives : articles, fiches, podcast… Tu trouveras, au bas de cet article, l’exercice de la semaine. À toi de choisir si tu me le rends ou non.

Pourquoi ENCADRER son écriture ?

Une écriture encadrée pour entretenir sa motivation

Encadrer son écriture, j’en ai déjà parlé à la septième semaine de ce programme d’auto-coaching. Mais, avant de poursuivre, laisse-moi te rappeler ce que j’en disais :

  • Encadrer son écriture permet d’éviter les sacrifices (qui n’existent pas en écriture, contrairement aux compromis)
  • Encadrer son écriture permet de réfléchir avec méthode à ses objectifs, à la mise en place de créneaux d’écriture et à faire le point.

Lire aussi “Le double tranchant de la persévérance en écriture“. (Semaine 7 du programme d’auto-coaching.)

Faire le point, c’est précisément ce qui nous intéresse ici, puisque nous sommes au tout début du mois. (L’heure du bilan !)

Entretenir sa motivation grâce à un BILAN SANS COMPROMIS

On peut entretenir sa motivation grâce à un bilan complet, sans compromis. Et, cette fois, j’insiste sur l’absence de compromis, car c’est un bilan réaliste que nous souhaitons ici dresser.

Vers un bilan RÉALISTE

Un bilan réaliste est un bilan dans lequel tu seras totalement honnête avec toi-même. Tu ne laisseras aucune place à aucun biais, quel qu’il soit. Tu n’influenceras pas les réponses en répondant B parce que tu te sens profondément B. Non. Un bilan a pour objectif de te montrer ce que tu ne vois pas forcément au premier coup d’œil, pas d’abonder dans ton sens.

Cette semaine, dans ta boîte à outils

Ce mois-ci, je ne te propose pas de livret pour dresser ton bilan, mais une série de questions. Elles te permettront de comprendre ton rapport aux bilans en général et de déterminer si tu ne te laisses pas influencer. (Par tes impressions, parce que tu souhaiterais, par l’image que les autres ont de toi…) N’hésite pas à m’envoyer tes réponses si tu souhaites un retour et des astuces plus personnalisées pour dresser ton bilan.

J’en profite pour te rappeler qu’entretenir sa motivation, c’est aussi se serrer les coudes et apprendre (parfois) à travailler avec les autres. Je t’invite donc au prochain coaching de groupe, demain.

On se retrouve le dimanche 10 janvier 2021, de 15 à 16 heures, pour un coaching de groupe et faire le point sur ton bilan. (Uniquement si tu es à l’aise avec ça.) Ça se passera sur le groupe privé Facebook. Pense à t’inscrire au préalable, les places sont limitées à 6 !

Des motivations extérieures, mais pas que

Souvent, quand on ne trouve pas la motivation nécessaire pour effectuer une tâche, c’est la faute à un élément extérieur : la fatigue, une préoccupation, le temps gris… Dans une certaine mesure, il convient cependant de faire la part des choses et de te demander à quel point ces éléments extérieurs impactent réellement ta motivation.

Avatar

Aude Réco

30 ans, autrice, blogueuse, YouTubeuse.
J'aide les auteur·rice·s à dépasser leurs craintes grâce à mes contenus.
Astuces d'écriture et organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.