Pour le Bullet Journal d’avril 2021, j’ai opté pour moins de minimalisme, mais encore plus de praticité.

Vous souhaitez un format qui se concentre davantage sur les gratitudes et le suivi, plutôt que les émotions ? L’article et la vidéo vous détaillent tout.

Un Bullet Journal d’avril 2021 plus complet

Bullet Journal d'avril 2021

Dernièrement, je me concentrais beaucoup sur les émotions que je ressentais. Par le biais d’un traqueur mensuel d’émotions, je déterminais, en un clin d’œil, quelle(s) émotion(s) avai(en)t prédominé. Pour ce mois d’avril (et après un mois dense en émotions, j’y reviendrai dans mon bilan de mars 2021 – rendez-vous le 6 avril), j’ai choisi de travailler sur mes gratitudes, lesquelles m’ont clairement aidée (même si je ne les ai pas notées) sur la seconde moitié de mars.

Pour avril, j’ai choisi de me concentrer sur mes gratitudes, donc, mais, aussi, sur un suivi plus complet de mes habitudes. J’obtiens ainsi :

  • Yoga
  • Vélo d’appartement
  • Sport (nouveau)
  • Alimentation
  • Lecture
  • Journal d’autrice
  • TV, documentaires (nouveau)
  • Créativité (nouveau, hors écriture)
  • Écriture
  • Maux de tête
  • Allemand. (Nouveau, parce que j’ai décidé d’apprendre l’allemand.)

Un Bullet Journal d’avril 2021 plus personnel

Ce que je décris au-dessus implique la volonté d’un BuJo plus personnel et, par extension, moins professionnel. J’avais déjà commencé à franchir le cap en y intégrant mon journal d’autrice, en 2020. Certes, il s’agit d’un journal lié à ma profession d’autrice, mais qui se focalise beaucoup sur le personnel, car mon personnel a besoin d’être OK pour que le professionnel le soit aussi.

Je pense avoir définitivement opté pour le Bullet Journal « semi-pro » en ajoutant des traqueurs d’habitudes plus liés à mon bien-être, à mon ressourcement et en choisissant d’y noter mes gratitudes, là où, avant, je me contentais de relever mon émotion dominante du jour.

Vers un Bullet Journal plus aléatoire

Avec ce Bullet Journal d’avril 2021, j’ai surtout pris la décision d’aller vers un BuJo plus aléatoire. Moins rigide dans sa structure. Pour avril, je ne ressentais pas le besoin d’un traqueur d’émotions ; je l’ai simplement remplacé. (J’aurais aussi pu juste le supprimer, mais il me fallait autre chose.) Et je recommencerai chaque fois que nécessaire parce que mes besoins évoluent, qu’il s’agisse d’organisation ou de pages plus personnelles.

Vers moins de pression

Opter pour un Bullet Journal plus aléatoire, c’est aussi se mettre moins de pression. Je ne suis pas, à la base, de celleux qui stressent à l’idée de présenter un objet fini de piètre qualité. (Pas même pour mes publications, en traditionnel ou en autoédition.) Mon Bullet Journal n’a jamais été une source de stress ou de pression. C’est dans l’idée de prolonger le plaisir et de le faire évoluer avec moi que j’ai décidé de ne plus me cantonner au même schéma, mois après mois. (Ceci explique sans doute ma grosse pause, l’année dernière, dans les vidéos Plan With Me.)

Pour aller plus loin

Évidemment, je vous invite à visionner ma vidéo Bullet Journal d’avril 2021. Je mets également à votre disposition d’autres ressources :

Aude Réco

Je suis autrice et créatrice de contenus sur internet. Je publie au sein de maisons d’édition comme en autoédition. (Petit caveau, Voy'el, Rocambole.)
Mon genre de prédilection est le fantastique. (Avec une préférence pour le gothique.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.