Août a été un mois… le cul entre deux chaises. Pas tout à fait en vacances, pas tout à fait au travail. (J’avais prévu deux semaines de vacances, mais un nouveau roman a pointé le bout de son nez, et comme il s’écrit un peu tout seul, j’ai laissé venir.) Les pensées tournées vers l’écriture le matin, vers les loisirs et la sieste l’après-midi. J’ai aussi gardé le chien de mes parents pendant une semaine, la moins efficace en termes d’écriture.

Une nouvelle publication en septembre

Mon bilan d'écriture pour août 2021

Je commence ce bilan d’écriture pour août 2021 avec non pas de l’écriture, mais une nouvelle publication en autoédition. Il s’agit de mon roman Les Murmureurs. (Prix Wattpad 2019 dans la catégorie « Fantastique ».) Je vous laisse en découvrir la couverture et le résumé, si ce n’était pas déjà fait.

« Quand Edward Borrow se réfugie sur l’île de Taily Fair, au large de l’Écosse, pour échapper au Londres de l’entre-deux guerres, il ne s’attend pas à découvrir une communauté mystérieuse et en proie à diverses peurs.

De la vieille folle qui répand des rumeurs au photographe suicidaire, en passant par des habitants peu accueillants, Edward se lie pourtant avec Matthew, l’hôtelier timide qui l’héberge et victime de cauchemars récurrents qu’il met sur le compte de la fatigue.

Très vite, Edward réalise que le calme apparent de Taily Fair cache des disparitions d’enfants, des légendes locales et un corbeau qui prend plaisir à révéler les secrets des villageois. »

À l’occasion de sa sortie prochaine, j’ai parlé de l’importance du cadre dans le genre fantastique et de la place de la peur dans le genre fantastique.

Si couverture et résumé vous ont convaincu·e, vous pouvez précommander votre exemplaire papier dédicacé pour 19,90 €. (Frais de port inclus.) De quoi ambiancer votre rentrée et votre automne. (Parce que le temps n’est pas très beau, sur l’île de Taily Fair.)

En parlant de la rentrée…

Chaque année, c’est pareil, impossible d’y couper : c’est la rentrée. J’espère que vous avez pu vous reposer, mais, en tout cas, il va falloir y retourner. Où ça ? À votre manuscrit, bien sûr !

Que vous souhaitiez le commencer ou trouver la motivation de le finir, j’ai absolument tout ce qu’il vous faut :

Mon kit de la rentrée est disponible sur mon Patreon et mon uTip. (Qui, je le rappelle, me permettent de me rémunérer sur les contenus que je vous propose sur ce blog, sur les réseaux sociaux, sur la chaîne…)

Je récupère le kit de la rentrée et profite aussi d’autres ressources sur le Patreon.

Projets et bilan d’écriture pour août 2021

Août a pris une direction totalement opposée à ce que je prévoyais pour lui. J’envisageais d’avancer sur Margreet et Nous ne reverrons jamais l’été. Et non. À la place, j’ai commencé un nouveau roman fantastique (celui dont je parlais plus haut) : La Dernière pièce au fond de ma tête. Et comme je l’écrivais également plus haut, il s’écrit plus ou moins tout seul. Il a ramené le bout de son nez un dimanche soir ; le lundi matin, j’en commençais l’écriture.

Au-delà de La Dernière pièce au fond de ma tête

Malgré l’écriture inattendue de ce roman, je n’en travaille pas moins sur Margreet et Nous ne reverrons jamais l’été. Enfin, si, évidemment, mais je continue à y réfléchir. (Et à poster Nous ne reverrons jamais l’été sur Plume d’Argent. Si me faire quelques retours vous intéresse…)

J’ai aussi deux autres romans qui attendent leur tour : un de fantasy et un jeunesse/Young Adult. Dans l’idéal, j’aimerais en écrire le premier jet d’ici la fin de l’année, mais entre Margreet (qui prend son temps) et Nous ne reverrons jamais l’été (qui me demande pas mal d’ajustements), je ne me fais pas trop d’illusions.

Mon bilan d'écriture pour août 2021

Cap sur la fin de l’année

Avec septembre, irrémédiablement, on approche de la fin de l’année. Ce bilan d’écriture pour août 2021 sera peut-être l’un des plus riches d’ici début 2022. À l’approche de l’automne, j’écris moins, planifie plus et bouquine encore plus. (L’été a toujours été une période très propice à l’écriture chez moi.) Je verrai ce que me réservent ces quatre derniers mois, mais si j’arrive à boucler La Dernière pièce dans ma tête au fond (premier jet, corrections et envoi à une maison d’édition) et à écrire la moitié (75000 mots) de Nous ne reverrons jamais l’été (premier jet et corrections), je m’estimerai satisfaite.

Avec deux manuscrits envoyés cette année, plusieurs réécritures en cours, un roman en autoédition qui arrive, un roman publié (Ocre rouge), 2021 aura été l’une de mes meilleures années en termes d’écriture.

Mon bilan d'écriture pour août 2021

Cher mois de septembre

À la mi-août a commencé ma période préférée de l’année : les chocolats chauds aux marshmallows, les bougies, la lecture sous le plaid en flanelle, les tartes à la citrouille… (Bon, on n’y est pas encore tout à fait.)

Cher mois de septembre, j’espère que tu ne me lâcheras pas, on est bien, là, toi et moi. On écrit, on crée, on bouquine, on prépare des trucs. Toujours dans la lenteur et la sérénité, bien sûr. J’ai quelques vlogs sous la main. En octobre reviendront mes recommandations de livres, films et séries télé autour d’Halloween, de la peur, du mystère… Je suis en train de préparer le retour d’Octobrre, d’ailleurs. Et je vous laisse avec ma petite vidéo de présentation pour cette saison d’Octobrre.

Aude Réco

Je suis autrice et créatrice de contenus sur internet. Je publie au sein de maisons d’édition comme en autoédition. (Petit caveau, Voy'el, Rocambole.)
Mon genre de prédilection est le fantastique. (Avec une préférence pour le gothique.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.