C’est parti pour le bilan 2018. (En avance histoire que ça ne se bouscule pas au portillon à la parution de l’article.)

Bilan 2018

Hormis un guide d’écriture (Aujourd’hui, j’écris !) et une novella gothique (La Belle au lys, aux éditions du Petit Caveau), le bilan 2018 des publications est très calme. Pourtant, j’ai travaillé. Écrit, mais surtout corrigé.

BILAN 2018 : ÉCRITURE

2018 a été une année de lancement pour plusieurs projets, notamment une tétralogie d’urban fantasy que je n’avais pas du tout prévue.

J’ai écrit environ 300000 mots. (50000 de moins que l’année dernière.) Je ne sais pas trop si c’est beaucoup ou peu, encore moins par rapport à qui ou à quelle norme. Je sais, en revanche, que pour moi, c’est un compte plus qu’honorable.

Parmi ces mots, il y en a de moins bons que d’autres ; c’est normal. Peu vont dégager, car ce n’est pas ma façon de procéder. Au pire, les idées, elles, resteront. Je n’aime pas la perspective d’une idée qui n’a pas été testée dans tous les sens avant de conclure qu’elle n’est pas bonne. Et généralement, je sens tout de suite qu’une idée ne fonctionnera pas.

Au bilan 2018, je compte peu de romans aboutis (j’ai beaucoup donné dans la récup’) :

  • Fanna Dia, tome 1 − urban fantasy − 54000 mots ;
  • Ocre rouge, partie 3 − western steampunk − 50000 mots ;
  • La tête dans les nuages [sous pseudo] − romance contemporaine − 60000 mots
  • 3 nouvelles [sous pseudo] − 35000 mots ;
  • 1 recueil de nouvelles [sous pseudo].

Pour le reste, c’est essentiellement du « en vrac ». Des débuts sans fin, des esquisses sans milieu, des personnages sans une histoire solide à raconter. Ça viendra.

Je vais profiter de 2019 pour avancer les gros projets entamés cette année. Ma bêta-lectrice arc-en-ciel est sur le coup. (Gloire à elle !) J’ai très envie d’essayer de nouvelles choses, d’explorer de nouveaux univers, mais je sais aussi qu’une année n’a que 365 jours…

BILAN 2018 : (AUTO)ÉDITION

Comme écrit plus haut, mon bilan 2018 pour l'(auto)édition se résume à Aujourd’hui, j’écris ! et La Belle au lys, paru fin novembre au Petit Caveau.

2018 a donc été calme, comparée à 2016, par exemple. Je pense qu’elle a bouclé la boucle ouverte en 2017, puisque 2019 verra la concrétisation d’un ou deux gros projets.

Déjà, avec La Belle au lys, j’ai normalement ouvert la voie à un ou deux autres livres dans le même univers. Pas au même endroit. Pas en RAJ, donc, mais l’histoire autour du portrait au lys reviendra.

Je découvre La Belle au lys en papier et/ou numérique.

Ensuite, je vais proposer une édition augmentée d’Aujourd’hui, j’écris ! parce que ces dernières semaines, j’ai pas mal écrit pour la chaîne et je me suis rendue compte de nouveaux éléments que j’estime nécessaire d’aborder. J’en profiterai pour uniformiser les visuels de ma série « J’écris, donc je suis », ouverte avec Autoédition, en avant ! (Qu’il faudrait que je revois, aussi, d’ailleurs.)

Je découvre Aujourd’hui, j’écris ! en papier et/ou numérique.

Concernant l’édition traditionnelle exclusivement, j’ai trois romans chez les éditeurs : de la fantasy jeunesse, de la fantasy YA et du fantastique. J’attends les réponses ; j’ignore quand elles tomberont, peut-être que ça ne sera jamais…

BILAN 2018 : BLOG ET CHAÎNE

J’ai essayé de me maintenir à un article sur le blog et à une vidéo sur la chaîne chaque semaine. Très sincèrement, un manque d’organisation de ma part (et une volonté de reprendre la chaîne sérieusement) m’ont parfois empêchée d’honorer le duo article/vidéo par semaine. Une erreur que je tâcherai de ne plus reproduire.

Le blog a vu sa fréquentation augmenter, malgré le passage de deux, trois articles hebdomadaires à un seul.

Ma chaîne a, elle aussi, vu sa fréquentation augmenter, ainsi que son nombre d’abonné·e·s. J’aime beaucoup la direction qu’elle emprunte. Je commence à vraiment prendre mes marques par rapport à elle et à trouver le contenu que je souhaite proposer. Là où les articles de blog sont plus aboutis et réfléchis, la chaîne met en avant des réflexions plus brutes. La plupart de mes vidéos se résument, avant le tournage, à une liste de points à aborder. Pour le reste, les idées viennent quand je tourne, au fur et à mesure. C’est pour cette raison que, souvent, je publie un article ici, quelques temps après la parution d’une vidéo pour en approfondir le sujet et en ordonner les informations.

 

Lundi, je publierai un article qui fera la transition entre 2018 et 2019 ; ce sera le dernier pour cette année, avant une pausé bien méritée.

Et vous, votre bilan 2018 ?

Bilan 2018 : écriture, (auto)édition, blog et chaîne
Étiqueté avec :                
Avatar

Aude Réco

Aude Réco, 30 ans, blogueuse, YouTubeuse, auteure fêlée à ses heures et accro au café. Je propose des ateliers d'écriture et des coachings en ligne. Officie dans le milieu de la SFFF. Aime le papier parce qu’on peut jouer avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.