Dans cet article, vous pourrez retrouver l’atelier d’écriture Twitch du jeudi 10 mars 2022, ainsi que sa retranscription. (Ci-dessous.)

Contexte et péripéties principales (retranscription)

Bienvenue dans cet atelier d’écriture ! Je suis Aude Réco, autrice, et tu me vois ravie d’être là, avec ton petit matériel pour écrire.

Installe-toi confortablement et n’hésite pas à te préparer une boisson chaude parce que, maintenant, ça commence !

L’atelier d’aujourd’hui s’inscrit dans une série de cinq, destinée à t’aider à préparer ton roman. Je te conseille de les suivre dans l’ordre ; celui-ci est le deuxième. (Le premier traitait des personnages, et tu peux en retrouver l’article sur ce blog.)

Pendant une heure, nous allons travailler sur le contexte de ton roman et les péripéties principales. (Sur lesquelles nous reviendrons dans l’atelier de la semaine prochaine pour bien explorer le sujet.) Je vais t’aider (je l’espère) à développer le contexte de ton roman, à comprendre son importance, aussi, et à puiser dans tes fiches-personnages, plutôt que dans des idées nouvelles pour alimenter les péripéties principales de ton roman.

Partie 1

Dans cette première partie, nous nous intéresserons au contexte et à ce que la méthode flocon appelle le résumé en une phrase. On ne s’attardera pas sur cette étape, pas en une seule phrase du moins. (Ce qui fonctionne peut-être en anglais est assez foireux en français.)

Le premier exercice ne durera que dix minutes, mais il est vraiment très simple. Tu vas te poser les questions suivantes et y répondre : quoi, qui, où, quand, comment et pourquoi ?

Que se passe-t-il ? Qui mène l’action ? Où l’action se déroule-t-elle ? Quand l’action se déroule-t-elle ? Comment se déroule-t-elle ? Et pourquoi ?

Oui, il s’agit du QQOQCP. Je sais que d’habitude, on pose le qui avant le quoi, mais, personnellement, je trouve plus intuitif de s’intéresser au quoi en premier, d’autant plus qu’on a travaillé sur les personnages la semaine dernière, donc, il y a moyen de « broder », de raccorder cette action au passé d’un personnage, à ses valeurs morales, à ses ambitions…

Maintenant, normalement, tu as une idée un peu plus précise de ton contexte, de qui fait quoi, pour quelle(s) raison, de quelle manière, etc.

Le deuxième exercice, de vingt minutes, consiste à mettre un peu d’ordre dans tes réponses. Et c’est là qu’intervient le résumé. (Pas en une ligne, donc, on passe direct au développement du résumé.)

Là, normalement, je devrais te parler de situation initiale, d’élément perturbateur (ou déclencheur), de péripéties, de résolution et de situation finale. (Je rappelle que résolution/dénouement et situation finale sont différents. Dans la situation finale, on a déjà réglé le problème posé par l’élément perturbateur/déclencheur.) Je ne vais pas en parler, simplement parce que je trouve ce schéma réducteur. C’est sympa dans le programme de Cinquième (si ça n’a pas changé depuis ma Cinquième), mais franchement, une intrigue, c’est plus compliqué que ça. Ce sont des péripéties qui se croisent, qui se résolvent, qui se complexifient… Donc, si tu as prévu que ton roman respecte ce schéma de base, c’est OK. Autrement, c’est OK aussi.

Je t’accorde donc vingt minutes pour développer ton QQOQCP en un résumé qui reprendra chacun des éléments de ce même QQOQCP.

Normalement, avec ce deuxième exercice, tu as une idée plus précise de ce à quoi ressemblera ton intrigue et quelles péripéties la nourriront. On va pouvoir attaquer la première partie du travail sur les péripéties.

Partie 2

Dans la première partie, nous avons travaillé sur le contexte et un résumé à peu près potable de ton roman.

Dans la seconde partie, nous nous pencherons sur les péripéties principales que, si tout va bien, tu as déjà intégré à ton résumé grâce au QQOQCP. (Et grâce à tes fiches-personnages parce que, une fois encore, n’hésite pas à piocher dans ce que tu as déjà pour nourrir ton intrigue au lieu de chercher de nouvelles idées.)

Tu vas prendre vingt nouvelles minutes pour nous concocter un résumé d’une page environ aux petits oignons. Reprends ton résumé et développe chacune des péripéties. (Tu peux t’aider du QQOQCP pour mieux les appréhender, même si tu ne réponds pas tout de suite à chacune des questions.)

Conclusion

Cet atelier touche doucement à sa fin.

Pour l’atelier de la semaine prochaine, ce serait vraiment chouette que tu réfléchisses à tes péripéties secondaires parce qu’on va travailler à les intégrer à ta page de résumé développé.

Si tu as des questions à propos de l’atelier, n’hésite pas à me les poser via le site, via Twitter… Je les ajouterai avec plaisir à la retranscription de cet atelier.

Je te remercie d’avoir participé à cet atelier. On se retrouve le jeudi 17 mars pour le troisième atelier de cette série de cinq : la suite des péripéties principales et les péripéties secondaires. D’ici là, comme je te le disais, essaie de réfléchir à tes péripéties secondaires.

Pour aller plus loin, tu peux lire ma méthode pour construire une intrigue de roman et regarder ma vidéo pour gérer les arcs narratifs de ton roman.

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.