Applications pour gérer son temps

 

J’en parlais dans mon article sur l’organisation de ma rentrée d’écrivain : trop de réseaux sociaux tue les réseaux sociaux. Je partais alors d’un constat amer, qui s’est confirmé depuis mon retour sur mon profil Facebook. Aujourd’hui, j’anticipe mes besoins quant aux réseaux (promo, partage des articles du blog, publications…), notamment grâce à des applications.

Lire aussi “Organiser ma rentrée d’écrivain : BuJo, applications, réseaux et détente”.

HOOTSUITE POUR GÉRER MES RÉSEAUX SOCIAUX

Hootsuite permet de gérer plusieurs réseaux sociaux : Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram, YouTube… Mais pas seulement pour la programmation de statuts. Il propose une vue d’ensemble selon ce que chacun(e) choisit. Vous choisissez non seulement les réseaux qui vous intéressent, mais aussi ce que vous souhaitez voir afficher : posts, messages privés, fils, listes…

Ainsi, je passe beaucoup moins de temps sur les réseaux. Car le problème avec eux, c’est le fil d’actualité. On va sur Facebook pour programmer deux, trois petites choses et on se retrouve à parcourir le fil d’actu en long, en large et en travers.

Ce qu’il y a de mieux, concernant Hootsuite, c’est l’application que j’ai installée sur Cortex. Comme j’écris essentiellement sur papier, ça me permet de ne pas allumer l’ordinateur, et donc d’être moins tentée par les réseaux. (Le Smartphone, pour lire, ça pique un peu.)

Je détaillerai le sujet Hootsuite dans l’article de la semaine prochaine et vous parlerai d’autres services que j’ai pu utiliser avant d’en arriver là.

L’APPLICATION NOISLI POUR MA CONCENTRATION

J’en ai parlé une ou deux fois sur les réseaux sociaux, Noisli me permet d’accroître ma concentration lorsque j’écris. (Et pas que.) L’application coûte 1,99€ et je trouve franchement qu’elle vaut le coup.

Elle permet de sélectionner des ambiances sonores selon nos envies, ainsi que l’intensité : pluie, bruissement de l’eau, orage, vent, oiseaux, feu qui crépite, café… Elle dispose aussi d’un timer, idéal quand je programme une session d’écriture loin d’Internet, et on peut sauvegarder jusqu’à cinq combinaisons favorites. Étant donné que l’automne est en avance et que j’ai besoin de lumière, je me suis concoctée une ambiance estivale. Je vous invite à l’écouter sur Noisli.

Ah, et vous ai-je dit que c’est gratuit depuis l’ordinateur ?

DES APPLICATIONS POUR LES OBSÉDÉ(E)S DU PAPIER

Depuis que j’ai acquis Cortex, j’ai pu longuement fureter pour trouver des applications idéales pour les écrivains sur papier. Qu’il s’agisse de prise de notes (que je reporte au propre dans mon BuJo), du blog ou de me faciliter l’écriture, je me sers essentiellement de quatre applications.

Des applications pour les obsédé(e)s du papier

POUR L’ÉCRITURE

Outre Evernote et le classique Wikipédia (qui dépanne bien, parfois), je vais me pencher sur le cas tout bête d’un dictionnaire des synonymes. Pas que je n’en ai pas de papier à la maison, mais c’est tout de même bien pratique de pouvoir éviter de se le trimballer, alors qu’il pèse une tonne.

J’ai également opté pour un générateur de noms et prénoms très variés, ainsi qu’un autre pour les planètes, systèmes solaires, animaux et plantes.

Une application de générateur de noms

Côté logiciel d’écriture, j’utilise Celtx. (Non, je n’ai jamais su apprécier Scrivener, allez-y, jetez les tomates.) Celtx me propose tout ce dont j’ai besoin : des fiches selon qu’il s’agisse de personnages, lieux, transports, possibilité d’ajouter des images selon la scène, découpage sous forme de tableau en liège, couleur selon l’arc narratif/le point de vue… Je sais qu’il est adapté avant tout pour les scénarii, mais on peut choisir le type d’écrit à la création d’un projet. Par ailleurs, je peux synchroniser le contenu de l’ordinateur avec l’application.

Le logiciel Celtx existe aussi en application
(Un clic pour agrandir.)

POUR L’INSPIRATION

Sans surprise, je nomme Pinterest. J’ai installé l’application sur Cortex sans attendre ! Elle me suit partout, c’est le cas de le dire. Ne jamais sortir sans mon tableau d’inspiration, pouvoir y épingler des images à volonté et les consulter quand je veux, c’est juste parfait pour nourrir mon inspiration. Non pas qu’elle en ait réellement besoin (une douche suffit à relancer la machine), mais Pinterest se révèle très utile quand j’ai besoin de renouveler mes descriptions.

Par ailleurs, j’écris souvent avec l’ordinateur éteint, alors quand l’utilité se fait sentir, je n’ai qu’à lancer mon application.

 

Je vous parlerai, prochainement, de mon rapport aux réseaux sociaux, dans une vidéo, en tout cas de ce qui m’a amenée à m’en détacher. Et vous, accro aux réseaux ou en usez-vous modérément ?

Si vous aussi êtes habitué(e) à préparer vos romans sur papier, je vous invite à regarder du côté de mes journaux d’écriture dans la boutique : un conseil par jour, fiches détaillées et motivation au programme !

Des applications pour la gestion de son temps
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *