Margreet est le roman fantastique que j’ai commencé avant La Dernière pièce dans ma tête au fond. (Et qui est vachement moins bien avancé : 5400 mots.)

Je n’ai aucun résumé à vous présenter pour ce roman, mais je peux vous dire que l’action se situe dans une petite ville du bord de mer. C’est le genre de ville où tout le monde connaît plus ou moins tout le monde, personnellement ou par le biais de quelqu’un, d’une rumeur, d’un drame… Mon héroïne enquête sur la mort très étrange de son père, survenue quinze ans plus tôt, au cours d’un évènement tout aussi étrange. Il y est question de fétiches (dont l’un s’appelle Margreet), de bruits de pas dans la nuit et de vieilles rancunes.

Je sais que je peux faire quelque chose de très bien avec ce manuscrit, mais je ne suis juste pas dedans depuis quelques mois. (La faute à La Dernière pièce dans ma tête au fond.) J’y reviendrai sans doute vers la fin de l’année, quand j’aurai écrit La Dernière pièce dans ma tête au fond et super bien avancé ma fantasy steampunk.

W.I.P : Margreet

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.