LA PERSÉVÉRANCE… MAIS À SON NIVEAU [PODCAST, ÉPISODE 13]


On nous répète sans arrêt qu’il faut persévérer, qu’on n’arrivera à rien si on ne s’accroche pas, que ce soit dans nos études ou, plus tard, dans notre vie professionnelle. On nous dit qu’il faut persister, que les résultats ne nous tomberont pas tout cuits, mais on oublie de nous préciser que cette façon de penser met tout le monde au même niveau. Surtout, on aura tendance à persévérer parce qu’on nous rabâche que c’est le moyen le plus sûr d’atteindre nos objectifs. (C’est la méritocratie en action, ni plus ni moins.)
Je distingue deux problèmes majeurs avec cette pensée unique.

Créactivité, l’émission des auteur·rice·s qui se posent des questions. Imaginée pour les créateur·rice·s, elle s’intéresse plus à l’humain et moins à la technique.

La persévérance consciente

La persévérance à son niveau

Le premier problème, je viens de l’évoquer avec la persévérance comme chemin suivi parce que c’est celui qu’on nous indique. (Je reviendrai sur le second problème juste après celui-ci.) Or, persévérer parce qu’on nous dit que c’est bien, que c’est ce qu’il faut faire, qu’il nous faut entretenir cet état d’esprit pour atteindre nos objectifs est le meilleur moyen de nous dégoûter de toute action qui visera, justement, à essayer de les atteindre.

Tout le monde au même niveau

Tout à l’heure, je parlais de la méritocratie. (Notre second problème.) La méritocratie, je le rappelle, est une hiérarchisation sociale fondée sur le mérite individuel. Seul hic : ce mérite s’inscrit dans un contexte concurrentiel, puisque basé sur la théorie que chacun·e puisse atteindre les mêmes objectifs avec les mêmes outils en main et au terme d’un laps de temps identique. (L’environnement scolaire en est un exemple frappant.) L’idée est de pousser chacun·e non pas à persévérer, mais à se surpasser… faisant passer ceci pour de la persévérance.

Alors, vous essaierez de persévérer à votre niveau, maintenant ?

Si la méritocratie est un modèle qui ne vous enthousiasme pas ni ne vous encourage, pourquoi ne pas écouter l’épisode 13 de mon podcast ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.