À la vérité, je vous en parle depuis déjà quelques mois sans que je sois vraiment capable de vous donner une date de publication et sans trop en dévoiler sur le contenu. J’ai surtout parlé d’un livre pour écrire votre roman en trois mois, et si vous êtes abonné·e·s à la newsletter pour les auteur·rice·s, vous savez qu’il y a aura une partie consacrée à ma méthode flocon revue et améliorée.

À ce stade, je ne suis toujours pas en mesure de vous donner une date précise de publication. J’ai bien une petite idée, mais comme je n’arrête pas d’ajouter des éléments à ce foutu livre… Je peux seulement vous dire qu’il sortira ce mois-ci. Et aussi que, comme ça risque de faire juste entre l’envoi du fichier à mon imprimeur/distributeur et la date souhaitée de publication, il sera disponible en avant-première sur ma librairie en ligne. (Ou boutique, appelez ça comme vous voulez.)

Je profite de ce billet de blog pour apporter une précision importante à propos de ce guide d’écriture. Il s’intitule 3 mois pour écrire un roman. « Pour écrire ». Pas « préparer, puis écrire ». Juste écrire, ce qui implique une phase préparatoire (si vous en passez par là) que je n’ai pas comptée dans ces trois mois. Ce guide se consacre à la préparation et à l’écriture, mais les trois mois mentionnés dans le titre ne concernent que le premier jet. Pour la phase préparatoire, c’est vous qui gérez. Je sais d’expérience qu’elle peut être longue (les miennes s’étalent généralement sur plusieurs mois) ; je tenais donc à vous laisser le champ libre pour cette étape ô combien importante quand on s’y lance.

Si trois mois pour écrire un roman vous paraît utopique, attendez que je vous parle des méthodes que j’ai mis en place ces dernières années pour y parvenir. Et si vous avez peur de louper la sortie, inscrivez-vous à mon formulaire pour que je vous la rappelle. (Promis, je ne vous contacterai qu’une fois, et je ne conserverai pas votre adresse email.)

Mes méthodes pour écrire un roman en trois mois

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.