Je termine cette nouvelle série de petits articles pour désencombrer ses projets d’écriture en trois étapes. Après les deux premières étapes (faire le tri et réduire la pression), la dernière : gagner en sérénité.

Ma troisième étape pour désencombrer ses projets d’écriture : gagner en sérénité

Désencombrer ses projets d'écriture en 3 étapes : étape 3

Comme pour l’étape 2, il ne s’agit pas d’un désencombrement à proprement dit, mais d’un résultat que l’on obtient dès lors qu’on choisit avec soin ses projets d’écriture, dès lors qu’on voit la pression diminuer peu à peu.

Moins de pression, c’est plus de sérénité. Parce qu’on ne pense pas à ces cinquante projets qui attendent leur tour, qui s’accumulent. Parce qu’on n’a plus cette sensation de débordement. C’est même un soulagement de se dire qu’on n’a plus qu’un ou deux projets en cours. Trois à tout péter. (Je recommande trois projets maximum et à des degrés différents de progression : en préparation, en cours d’écriture et à corriger. Pas de risque de s’emmêler les pinceaux ni d’ennui dans ses projets.)

Gagner en sérénité, c’est mieux projeter ses objectifs et mieux puiser en soi la motivation nécessaire pour les atteindre. C’est trouver des clés que l’on ne soupçonnait pas auparavant.

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.