Le Camp NaNo a ouvert hier. (Un dimanche, ouais, la vie d’écrivain n’est vraiment pas facile !) À cette occasion, je lance enfin ce projet qui me tient énormément à cœur : vous entraîner dans les coulisses de l’autoédition.

Dans les coulisses de l'autoédition

Je vous en avais brièvement parlé à la fin de l’année dernière, et si vous vous en souvenez, j’envisageais de travailler sur un autre roman. Les visuels étaient même prêts, et puis il s’est passé que ce roman pouvait devenir la suite indépendante d’un autre. Heureusement, j’ai toujours plein de projets sous le coude et je me suis dit que c’était l’occasion de replonger sérieusement dans le gothique, délaissé depuis 2015-2016.

Pour information, je ne mettrai pas mon Camp NaNo à jour sur plusieurs articles, comme je le fais d’habitude. Je reviendrai régulièrement mettre cet article à jour, car je risque d’avoir besoin et envie d’aborder d’autres sujets en ce mois d’avril. Pour l’évolution de mon projet d’autoédition, pareil, je garderai cet article comme une sorte de sommaire. (Mais je vous détaille tout ci-dessous.)

UN RETOUR VERS LE GOTHIQUE

Vous le savez sûrement, mon premier livre publié sous mon nom a été Noces d’éternité, au Petit Caveau. J’ai ainsi inauguré la « Collection gothique », et je vais en sortir un autre cette année. Ensuite, il y a eu Cœur sommeil, en autoédition, cette fois. Et nom de nom, il s’est bien vendu ! Quant aux retours, ils m’ont donné envie de retenter l’expérience.

Vous l’aurez donc compris, je n’ai pas opté pour une romance gothique au hasard. L’autoédition étant souvent affaire de genres (certains se vendent mieux que d’autres), j’ai décidé de remettre toutes les chances de mon côté avec À tire d’ailes.

LES COULISSES DE L’AUTOÉDITION

On ne va pas se mentir, je n’ai pas non plus choisi d’aborder les coulisses de l’autoédition avec vous pour rien. J’ai remarqué que parler, en amont, de mes futures sorties autoéditées éveille la curiosité, à condition d’impliquer les potentiel·le·s lecteur·trice·s.

Je vous invite, dans les mois qui suivent, à visiter les coulisses de l’autoédition, de l’écriture à la conception de la couverture, du financement aux idées de promotion. J’espère que ce compromis entre lecteur·trice·s et auteur·trice·s pourra satisfaire la majorité.

L’ÉCRITURE

C’est ici que le Camp NaNo entre en jeu. Pour l’instant, pas de résumé (bien qu’il soit déjà écrit), juste un titre, qui devrait rester : À tire d’ailes. Une couverture provisoire, aussi.

Dans les coulisses de l'autoédition - À tire d'ailes

Les habitué·e·s auront reconnu le Phantom Manor de Disneyland Paris. (La photo est de moi, garantie sans filtres.) En effet, mon roman se déroulera dans un manoir identique à celui des Ravenswood : tour octogonale, trois étages, combles aménagés, lucarnes, porche, fenêtres à double battant, ornementation complexe et murs couverts de planches blanches à clin. Si j’ai choisi de travailler à partir du Phantom Manor, c’est par rapport à toutes les sources d’inspiration que je retrouve lorsque je fais l’attraction. Il regorge de détails propres au style victorien, que l’on sait surchargé et luxueux.

On peut donc dire que pendant plusieurs mois, je vais vous ouvrir les portes de mon manoir : Sohe Dela.

L’ÉVOLUTION DE L’ÉCRITURE

[Je réserve cette partie au Camp NaNo, pour commencer, puis au temps d’écriture que j’allouerai à ce projet.]

AU-DELÀ DE L’ÉCRITURE

Pour l’instant, pas grand-chose à ce propos. Surveillez les réseaux sociaux avec le hashtag #SoheDela : je posterai des extraits, images d’inspiration, vidéos de découvertes livresques, des réflexions liées au monde du livre et aux choix qu’un·e auteur·e est parfois amené·e à faire. (C’est ici que je vous proposerai un sommaire de tout le blabla qu’il y aura autour de mon projet d’autoédition.)

 

À toi, futur·e lecteur·trice, bienvenue à Sohe Dela. Pose tes valises, on risque d’en avoir pour un moment.

Dans les coulisses de l’autoédition [Camp NaNo 2018]
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.