J’ai des périodes plus productives que d’autres. Des périodes où je m’immerge plus facilement, plus rapidement et plus longtemps. Ce n’est pas que les autres fois, écrire ne me passionne plus. Simplement, mon cerveau et mon corps m’envoient un message : celui de prendre une pause.

J’ai longtemps eu tendance à tirer sur la corde (mon éducation a fait que chaque tâche devait être effectuée à un moment donné, dans un temps imparti), puis à n’être plus capable de rien pendant plusieurs jours ; à être démotivée de tout parce qu’un rien me paraissait insurmontable. Fatigue, distractions, sentiment de ne pas avancer… Il faut savoir que je suis capable d’écrire même enrhumée (bon, ça m’est arrivé deux fois en dix ans), même fiévreuse, mais pas fatiguée. (La seule fois où j’ai vraiment regretté de ne pas pouvoir écrire, ça a été après mon extraction des dents de sagesse à cause d’une mauvaise réaction aux antibiotiques et une tension au ras des pâquerettes. Je ne me levais que pour promener le chien et boire un peu d’eau sucrée.) C’était en 2016, mais cette fois-là, j’ai regretté de ne pas avoir anticipé en me reposant.

Ces deux dernières années, j’ai appris à m’accorder des pauses. Elles sont encore trop peu nombreuses à mon goût, mais j’ai réussi à prendre des vacances en décembre 2020 pour pouvoir profiter des Fêtes, et ça m’a fait beaucoup de bien. Idem fin 2021, alors que je ne me sentais pas capable de mener de front l’écriture et les Fêtes. Cet « apprentissage des pauses » prend du temps, mais à force, j’ai accumulé quelques astuces, que je vous partage dans une vidéo.

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.