On parle de Morning Routine depuis au moins trois ans (à vue de nez), et, fin 2020, j’ai décidé de repenser la mienne. Plus exactement, j’ai développé une alternative à la Morning Routine. Je vous explique pourquoi et comment dans l’article. (Théorie + pratique.)

Mon alternative à la Morning Routine

Pourquoi une alternative à la Morning Routine ?

J’ai opté pour une alternative à la Morning Routine pour trois raisons :

  1. Elle implique d’être productif·ve dès le lever (par le sport, le yoga, la méditation, la préparation d’un petit-déjeuner sain…)
  2. Elle nécessite souvent de programmer le réveil un peu plus tôt pour effectuer ladite routine
  3. Sous son caractère inspirant, elle n’est qu’une injonction de plus.

Je ne critique absolument pas les personnes qui réussissent à se motiver par le biais de la Morning Routine, mais leur rappellerais néanmoins ceci, si elles me lisent : vous êtes libres d’arrêter quand vous voulez.

Au début, le concept me convenait très bien. J’y programmais un peu de sport ou de yoga, de l’écriture détente… Mes attentes et mes besoins ont cependant évolué. Aujourd’hui, je ne cherche plus à bouger de bon matin, mais à me détendre par d’autres moyens.

Penser la Morning Routine autrement

Pour créer mon alternative à la Morning Routine, il m’a fallu penser celle-ci autrement (et, si vous envisagez des modifications dans la vôtre, je vous invite à répondre aux questions suivantes) :

  • Préférez-vous commencer la journée par une tâche ennuyeuse ou une tâche qui vous plaît ? (Demandez-vous si vous préférez vous débarrasser rapidement de la tâche ennuyeuse ou si vous avez plutôt besoin d’une tâche qui vous plaît avant)
  • Qu’avez-vous envie de faire, aujourd’hui ? (Autrement dit, sachez vous écouter. Parfois, vous préférerez lire, parfois écrire, d’autres fois encore, vous pratiquerez du yoga. Pensez aussi à noter ce dont vous avez envie au jour le jour ; il arrive souvent qu’un schéma se répète)
  • De quoi avez-vous vraiment besoin pour bien démarrer la journée ? (Peut-être qu’un gros câlin avec le chien, le chat ou le lapin suffit. Parfois, on se met tout un schéma en tête, et ce schéma nous démotive rien qu’à y penser.)

Comment penser la Morning Routine autrement ?

Pour penser ma Morning Routine autrement, ma première étape a été de changer son nom. Maintenant, je parle de matins douceur.

Ensuite, j’ai réfléchi à ce que je voulais en tirer, et ce n’était pas (plus) de la productivité. Pour moi, les matins douceur, c’est de l’épanouissement avec moi-même. Avec l’expression « Morning Routine », j’avais l’impression de déjà me mettre au travail, avant même de commencer !
Les matins douceur sont ce moment de la journée où je reste ancrée dans le présent, où je ne me presse pas. Tout en respectant mes créneaux, bien sûr. (Notamment la première promenade de Champollion.) C’est ce moment où je profite de l’instant et où j’éprouve de la reconnaissance parce que je sais que de nombreuses personnes ne peuvent pas s’accorder cette parenthèse matinale. Je suis reconnaissante envers moi-même de m’accorder ce temps, d’en être capable, quitte à réapprendre ce que je considérais comme acquis.

Pourtant, les matins douceur ne devraient pas devenir la sirène d’alarme que j’ai tirée fin 2020. À ce moment-là, je voulais retrouver cette habitude de zéro pression. Retrouver l’écriture comme un plaisir simple et non entrecoupé de réseaux sociaux ou de mails.

Mon alternative à la Morning Routine

Pourquoi penser la Morning Routine autrement ?

Sous ses airs de concept motivant, la Morning Routine n’est rien d’autre qu’une injonction de plus. Injonction à la productivité, à l’accomplissement personnel…

L’épanouissement personnel est une notion un brin incertaine, selon laquelle il faudrait tels ou tels ingrédients pour se sentir bien avec soi-même. C’est une idée qui repose sur des données très variables, telles que les loisirs, le sentiment d’accomplissement, la valeur que l’on accorde à nos activités… Il n’existe pas de règle exacte en la matière, rien qui puisse affirmer que l’épanouissement personnel équivaut à A + B². Changez une seule variable, comme le moment ou l’âge, et ce changement entraînera une tout autre perception de l’épanouissement personnel.

C’est pour cette raison que personne ne devrait comparer sa situation à celle des autres ; que personne ne devrait imaginer sa vie idéale sur des suppositions véhiculées, notamment, par des images partagées sur les réseaux sociaux. Et imaginer sa vie idéale, plutôt qu’amorcer les premiers changements, c’est un peu comme bâtir sa maison avec des courants d’air. C’est brasser beaucoup de vent pour rien. Et c’est épuisant.

Je sais que c’est facile à dire, mais le besoin du constat est bien là. Il faut s’admettre les choses, puis les accepter. On ne peut rien changer si l’on ne se rend pas vraiment compte de ce qui nous entoure, le bon comme le mauvais. On doit pouvoir se faire confiance, y compris dans les constats douloureux.

Surtout dans les constats douloureux.

Mon alternative à la Morning Routine

Quelle sera votre alternative à la Morning Routine ?

Si tout ce que vous venez de lire ne vous a pas démotivé·e, quelle sera votre alternative à la Morning Routine ? Quelle sera votre recette pour des matins plus sereins, pour des réveils plus adaptés à vos envies, à vos besoins et à vos limites ?

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.