Aujourd’hui, je réponds à la question « Combien faut-il de temps pour écrire un roman » ? Trois mois, c’est bien. Et je vous détaille tout ça dans mon futur guide d’écriture 3 mois pour écrire un roman. Il ne s’agit pas d’une méthode miracle, juste d’organisation, d’état d’esprit et de travail en profondeur.

3 mois pour écrire un roman : le résumé

« Vous rêvez d’écrire votre roman ?

Vous rêvez d’un pas-à-pas qui allierait organisation et technique, tout en vous aidant à trouver le temps d’écrire votre roman ?

Vous souhaitez arriver au bout de l’écriture de votre roman, qu’il s’agisse du premier ou du dixième ?

Parce que l’écriture, en plus d’être un art difficile, c’est de la technique et de l’organisation. C’est de la préparation et une succession d’étapes, que je vous résume dans la formation.

Il s’agit de ma méthode, et elle a fait ses preuves, puisque j’ai écrit une vingtaine de romans et novellas en une dizaine d’années.

Il s’agit de ma méthode, mais elle est simple et rassurante. Elle ne demande pas de sacrifices comme on peut le lire çà et là. Flexible, elle s’adapte à tous les profils d’auteur·rice·s.

Il paraît que trois mois, c’est idéal pour écrire son roman, alors, je vous ai préparé de quoi y parvenir. Rejoignez-moi et motivez-vous ! »

L’objectif de ce guide

L’objectif de ce guide est de vous permettre de trouver et créer vos propres repères dans l’écriture de votre roman, qu’ils soient temporels, préparatoires ou organisationnels.

Trouvez le temps d’écrire votre roman sans pression.

Préparez l’écriture de votre roman sans sacrifier votre vie quotidienne.

Commencez votre roman avec des bases concrètes.

Gérez les phases d’écriture de votre roman pour affronter les hauts et les bas sans abandonner.


📌 Si ce guide vous intéresse d’ores et déjà, vous pouvez renseigner le formulaire afin d’être prévenu·e des dates de la précommande, puis de la sortie.


3 mois pour écrire un roman

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.