Janvier a été un mois un peu bizarre, cette année, parce que j’ai vraiment pris conscience, fin 2020, de plusieurs choses (dont je reparlerai dans cet article) liées à mon développement d’autrice, mais aussi d’être humain.

On part donc sur un bilan d’écriture pour janvier 2021 très lié à l’introspection, en plus des projets que je mène. (Et je pense pouvoir dire sans me tromper que le développement de la communauté d’auto-coaching et ce que j’injecte en elle de personnel y sont pour beaucoup.)

Du slow dans mon bilan d’écriture pour janvier 2021

Bilan d'écriture pour janvier 2021

Si je ne devais retenir qu’une chose de ce bilan d’écriture pour janvier 2021, c’est l’introspection. Je n’avais jamais ressenti ce besoin auparavant parce que janvier a toujours été un mois où tout se passe très vite : les objectifs, la mise en place des nouveaux projets… Mais, depuis fin 2020, c’est une moi plus posée qui prend ses marques et qui pose les bases d’une vie plus lente. (Pour exemple, j’ai réduit les vidéos YouTube à « chaque fois que je le pourrai », la sortie hebdomadaire des épisodes du podcast pouvant satisfaire l’algorithme.)

Du slow en partage

Ce slow, je ne le garde pas pour moi. Je le communique aussi à travers mes Bulles créatives avec la communauté d’auto-coaching. Je mets beaucoup de moi dedans, mais elle m’apporte aussi beaucoup :

  • Des réflexions plus posées et une façon de penser mon temps encore plus sereinement
  • Un regard moins critique sur mes possibilités
  • Un investissement en moi-même plus naturel.

D’une façon générale, je m’en demande moins pour avancer mieux. Et ça fonctionne !

Un roman pour l’AT Spooky

Cet appel à textes de chez Gulf Stream (deadline le 31 janvier) me tentait vraiment. Avec un nom pareil, il ne pouvait en être autrement ! J’ai donc repris un roman Young Adult écrit en 2019 que j’ai remanié pour qu’il entre dans les clous du spooky. Et je croyais que c’était pile ce qu’il lui manquait, à ce bébé ! Je stagnais depuis environ un an parce qu’il ne me plaisait pas en l’état, mais je ne voyais pas comment y remédier. C’est maintenant chose faite, et, même si je ne l’ai pas envoyé parce qu’il manque encore, à mon goût, d’un je ne sais quoi, je suis très contente d’avoir autant avancé sur ce projet. (J’en ai parlé plus longuement hier sur mon Instagram.)

Des bulles

Ce roman, j’ai pu autant l’avancer grâce à mon nouveau mantra :

Je ne peux pas être partout tout le temps et pour tout le monde.

Il implique ma reconsidération de la chaîne YouTube. (Que je vois comme un outil, non comme une fin en soi.) Il nécessite d’avoir parfois l’impression de stagner (ce qui est faux) pour réfléchir et me permet de mieux me concentrer sur moi-même. (Une autrice optimisée pour un travail optimisé.)

Cette optimisation, je la mets au service de la communauté d’auto-coaching, en plus du mien. Je la bichonne pour proposer les meilleurs services au sein des Bulles créatives, pour partager mon expérience et continuer à replacer l’écriture au centre de mon activité.

Merci, mois de janvier

Je suis très reconnaissante au mois de janvier pour ce qu’il m’a apporté. J’ai gagné en sérénité, appris à me détacher du comportement des autres et investi dans des ressources insoupçonnées.

Si ces ressources sont en moi, elles sont aussi en vous. Découvrez-les (découvrez-vous !) un peu plus chaque semaine avec la communauté d’auto-coaching. Initiez des changements concrets dans votre écriture et dans le rapport que vous entretenez avec elle. Voyez sur le long terme et inspirez-vous des autres ! (Réservez votre appel découverte en quelques clics pour entrevoir les possibilités qu’offre la communauté.)

Aude Réco

Aude Réco

Autrice, formatrice en écriture de fiction et créatrice de contenus.
J'aide les auteur·rice·s à écrire un roman grâce à mes astuces d'écriture, d'organisation et de bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.