Quand Albern, chef de meute, mord un jeune humain par accident (et en état d’ébriété), il doit se faire à l’idée de former son premier louveteau. Sauf qu’Eldon attire les ennuis comme un aimant poilu.

Déjà, il faut lui prouver que les hommes-loups existent. (Ça ne devrait pas être trop compliqué avec les poils et les crocs qui lui pousseront à la prochaine pleine lune.)

Ensuite, il faut lui enseigner à prendre son mal en patience. Pas gagné. Encore moins quand on a un chasseur de créatures surnaturelles aux fesses.

Enfin, il faut le préparer à l’ultime étape qui fera officiellement de lui un homme-loup (qu’il le veuille ou non) : l’emprise de la lune. La plaie pour tout homme-loup en devenir et, surtout, pour la personne chargée de sa surveillance et de sa protection. (N’est-ce pas, Albern ?)

Ce roman contient des scènes érotiques. (Mais aussi de l’humour pourri.)

TW : des scènes d’enlèvement et de séquestration figurent dans ce roman.

Appartiens-moi – roman urban fantasy – autoédition – 2019 – 352 pages – Préface de Cécile Duquenne

Mots-clés : mystère – magie – M/M