La semaine dernière, j’ai repris la pré-publication de Par le sang du loup sur Wattpad, ce qui m’a amenée à me poser diverses questions quant aux difficultés à gérer quand on pré-publie un roman. (Surtout un roman de cette envergure.)

J'ai repris Wattpad : les difficultés à gérer

J’AI REPRIS WATTPAD : LES DIFFICULTÉS À GÉRER

Pour celleux qui ne connaîtraient pas le principe, Wattpad est une plateforme de publication en ligne. (Et une maison d’édition depuis peu.) On peut y publier des romans comme des nouvelles, en public ou en privé.

TENIR LE RYTHME

J’ai commencé à pré-publier Par le sang du loup sur Wattpad en 2015. À l’époque, il était surtout pour moi question de tester la plateforme et de m’acclimater avec son fonctionnement. (La « règle » des cinq jours pour satisfaire les algorithmes, etc.)

Entre-temps, j’ai pré-publié le début de Cœur sommeil, ma romance gothique parue en 2016 et qui flirte actuellement avec les 2900-3000 lectures.

Avec Cœur sommeil, je savais déjà où j’allais, car j’ai pré-publié le début dans une optique promotionnelle. (Autoédition oblige, la manœuvre a plutôt bien fonctionné.) Le problème premier avec Par le sang du loup, c’est que, dès le début, je n’ai pas su où j’allais. (C’est le risque avec mes romans de fantasy : l’univers est construit, j’ai un début, un milieu et une fin, mais les péripéties, au milieu, sont un désordre indescriptible.) Alors, tenir le rythme quand tu ne sais pas où tu vas…

Comme je l’écrivais plus haut, sur Wattpad, il paraît que publier tous les cinq jours est ce qu’il y a de mieux par rapport aux algorithmes. Je ne sais pas si c’est encore valable, mais dans le doute, je m’y tiens… quand je ne laisse pas tout en plan du jour au lendemain. (Je suis vraiment désolée pour mes lecteur·rice·s.)

WATTPAD, LA RÉGULARITÉ ET L’INSPIRATION

Le souci majeur n’est pas l’inspiration – je l’ai –, mais le temps de mettre en place les diverses pièces du puzzle.

Je viens de franchir les 25000 mots du roman, et avec le chapitre 7, ce sont toutes les alliances et les mésententes qui s’installent, du moins pour une bonne partie de la suite. (Les choses vont évoluer, heureusement !)

Bref, là, en ce moment, ma priorité va à la régularité. Je travaille mes synopsis de travail au fur et à mesure de l’écriture pour éviter de trop devoir revenir en arrière. Je ne sais pas combien de mots comportera le texte. Je sais à peine combien il comptera d’arcs narratifs. (Oui, c’est encore flou dans ma tête, moins sur le papier, mais je dois ordonner, et, promis, j’arrête avec les parenthèses.)

Évidemment, j’ai des chapitres d’avance ; c’est pour cette raison que j’ai pu reprendre la pré-publication.

SI ON N’A PLUS D’INSPIRATION

Mon souci majeur n’est donc pas l’inspiration ; j’ai toujours trois tonnes d’idées qui cogitent dans un coin de ma tête pour des projets en cours et à venir. En revanche, pour celleux qui ont une inspiration fluctuante, il vaut clairement mieux éviter d’écrire un roman « la porte ouverte ». (Mais ça peut être un bon moyen de débloquer ladite inspiration et de se sortir les doigts.)

Néanmoins, publier sur Wattpad en attendant des retours dès le début (surtout si on débute sur la plateforme), c’est un coup à se morfondre en ne voyant rien venir. Si vous comptez alimenter votre motivation à coups de commentaires reçus, vous risquez de déchanter, mais là n’est pas le sujet.

Et je ne parlais, ici, que de l’éventualité où vous êtes inspiré·e·s et où tout se passe bien, où il ne vous faut pas revenir en arrière pour corriger un truc ou deux.

SI ON VEUT/DOIT REVENIR EN ARRIÈRE

Bon, là, il n’y a pas de miracle. Je n’ai pas encore rencontré ce cas de figure avec Par le sang du loup parce que, justement, je prévois à l’avance (pas trop) et que je peux bidouiller ce que je publie par rapport au chapitre en cours. (Je fais rarement de gros changements qui impliquent un roman entier ; ça a dû m’arriver une fois, sur le Projet Plume, en 2016-2017.)

Bien sûr, au stade où j’en suis (un peu moins du quart, je dirais), il y aura des points à retravailler, mais ils peuvent attendre une nouvelle version. En l’état, ils n’empêchent pas læ lecteur·rice de comprendre le récit.

 

FAIRE CONNAÎTRE SON TEXTE

On a tendance à penser – à tort – que les principales difficultés sur Wattpad (ou, plus généralement, quand on inclut une plateforme de publication en ligne dans le processus créatif) concernent l’écriture. C’est compter sans la « difficulté ultime » selon moi : faire connaître son texte.

Pour Cœur sommeil, je n’ai pas eu de mal à le faire connaître, car il fait partie d’un genre plutôt populaire sur Wattpad : la romance. Pour Par le sang du loup, j’ai bénéficié d’une publicité inattendue de la plateforme francophone, qui a intégré le roman à ses suggestions dans la catégorie « Horreur ».

LES GROUPES DÉDIÉS À WATTPAD

Pour faire connaître son texte, il existe une multitude de groupes, publics ou privés, sur Facebook. Si, au début, j’y partageais les mises à jour de mon roman, extrait à l’appui, j’ai vite arrêté. En effet, comme dans la majorité des groupes dédiés à la promotion (en général), il ne faut pas s’attendre à beaucoup de retours. La plupart des personnes qui postent n’ont pas le temps de lire ce que proposent les autres, c’est très auto-centré et peu intéressant au final. Tous les groupes ne se présentent pas ainsi, cependant ; certains amènent à du dialogue et des échanges constructifs. (Ce qui nous change des demandes d’échanges d’avis où il y a souvent une des deux parties qui est lésée.)

LES RÉSEAUX SOCIAUX

Autant le préciser tout de suite : Wattpad n’a pas une très bonne réputation dans les cercles d’auteur·e·s. La plateforme est envahie de « chroniques » (récits à base de mariage forcé et de… mariage forcé), de fanfictions improbables et de M/M tout aussi improbables.

Son texte sur Wattpad

Pour le partage sur les réseaux sociaux, donc, vous serez loin d’attirer les foules. (C’est, en tout cas, ce que je constate chez celleux que je connais.)

En-dehors des chroniques dont je parlais plus haut et qui semblent promises d’emblée à des milliers de vues, il semble plus difficile d’obtenir des lectures pour le reste. Celleux qui vous diront de vous démarquer n’auront pas tort, mais c’est comme dans le milieu de l’édition : se démarquer parmi les bouses infâmes, ça va, mais parmi des centaines et des centaines de textes similaires au sien, c’est déjà plus corsé.

S’INVESTIR SUR WATTPAD

Ce dernier point ne sera pas la garantie de votre succès sur Wattpad, mais si vous le pouvez, investissez-vous auprès des autres. (Ne proposez des bêta-lectures à tout bout de champ non plus, ce n’est pas le propos.) Il se peut qu’en commentant ou en votant pour quelques chapitres, l’auteur·e d’en face soit intrigué·e par le contenu que vous proposez.

Je vais être honnête : ça n’a que très peu fonctionné pour moi, mais je pars du principe que si je lis, c’est que ça m’intéresse ; je ne lis pas un texte sur Wattpad en espérant des retours sur le mien. C’est comme pour les auteur·e·s qui s’achètent les livres les un·e·s les autres et qui pratiquent une forme de troc qui me dépasse.

 

En conclusion, Wattpad, ça peut être beaucoup d’investissement pour rien. Comme l’autoédition. Comme l’écriture de manière générale. S’y inscrire et publier son texte en s’imaginant d’emblée des millions de vues, c’est se jeter de la poudre aux yeux et ignorer la quantité industrielle de productions proposées, chaque jour, rien qu’en France.

Avec Wattpad – et les autres plateformes de publication en ligne –, les difficultés à gérer ne sont pas toujours là où on le croit, dans la régularité et l’inspiration à maintenir à flot, mais que cet article ne vous empêche pas d’essayer. Moi-même, j’ai été agréablement surprise de ce que propose Wattpad. Pourquoi pas vous ?

Je vous laisse avec Par le sang du loup, dont j’ai très récemment modifié le résumé pour qu’il colle plus à ce que je souhaite aujourd’hui. Bonne lecture !

TW : ce roman contient des scènes de violence explicites et de sexe non consenti.

J’ai repris Wattpad : les difficultés à gérer
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram