La semaine dernière, avec la deuxième habitude qui vous empêche d’écrire un roman, je vous ai parlé d’objectifs clairs, simples et réalisables. Aujourd’hui, vous verrez que la troisième habitude peut absolument tout changer.

  • Vous n’avez pas de vraie routine de travail.

Avant toute chose, je vous conseille aussi de vous définir des objectifs, de prévoir une plage horaire suffisante et de ne faire qu’une chose à la fois. (Pour éviter les restes de l’attention dont je parlais avec la première mauvaise habitude.)

Et c’est là que certain·e·s me « tombent dessus » pour me dire qu’avec le quotidien, s’aménager une vraie routine d’écriture est mission impossible. Ce à quoi je répondrai que vous noterez un point très important dans mes trois conseils ci-dessus : à aucun moment, je n’ai parlé d’écrire à des horaires réguliers. J’ai parlé de prévoir une plage horaire suffisante. Évidemment, elle correspondra au temps qui vous est réellement disponible. Si vous n’avez que vingt minutes, rien ne vous empêche d’optimiser ces vingt minutes. Et si vous n’êtes pas du genre à pouvoir prévoir vos sessions d’écriture, sachez que l’on peut tout à fait mêler flux créatif et travail en profondeur. (J’en ai d’ailleurs parlé dans la Bulle créative #11.)

5 mauvaises habitudes qui empêchent d'écrire un roman (3/5)

Aude Réco

Je suis autrice dans les genres de l’imaginaire et la romance à destination des adultes et des jeunes adultes.

Mes fictions ont un but divertissant, tout en abordant des thématiques qui me sont chères, sans forcément verser dans la morale : passé, identité, famille, différence, vie après la vie. (Parce je préfère voir la mort comme une étape non définitive.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.