Alimenter son blog d'auteur

Mon blog évolue et avec lui se profile une nouvelle façon d’écrire mes articles et de les publier. La fréquence change, la ligne éditoriale s’affine et la gestion s’allège. L’objectif consiste à me permettre de davantage me consacrer à l’écriture, à destination des éditeurs ou en autoédition.

 

LA RÉGULARITÉ DU BLOG

Un point qui ne me concerne pas tellement puisque, sur l’ancien blog, je publiais deux articles par semaine, le lundi et le jeudi. Ici, je garde le lundi en passant à un seul article hebdomadaire. Ceci pour deux raisons : 1) le blog – espace d’expression que je ne souhaite pas lâcher – me bouffe pas mal de temps et j’aimerais en dégager un peu, 2) je souhaiterais vous proposer du contenu plus complet. Ainsi, les séries d’articles seront réduites, avec un double bénéfice : gain d’espace pour moi et plus besoin d’attendre le prochain article pour vous.

Je vous donne donc rendez-vous chaque lundi matin, sur le blog, pour un article posté à 4 h 55 (je conserve cet horaire), afin que celleux le désirant puissent le découvrir tôt. (J’avais fait un sondage sur Twitter pour définir une tranche horaire, alors si vous souhaitez calquer votre modèle sur le mien, pensez à demander à vos lecteurs et lecteurs potentiels.)

 

LA QUALITÉ DES ARTICLES

Le défaut du précédent blog était de présenter des séries avec des articles qui effleuraient parfois le sujet. C’est la raison pour laquelle j’opterai désormais pour des articles plus longs. (500 mots minimum.) Sans me forcer, je me concentrerai sur la rédaction de contenus plus détaillés, et surtout moins éparpillés. (L’éparpillement étant malheureusement ma marque de fabrique.) Au programme : l’écriture, toujours, le blog, l’autoédition et la documentation.

 

L’ÉCRITURE

L’écriture reste au centre de ce blog, car j’ai encore des choses à dire, qu’il s’agisse de corrections, de sujets qu’il me semble impératif de traiter ou d’écriture en tant que telle.

Le ton sera le même qu’auparavant, direct et détaché. Si mes articles ont pour vocation de donner des pistes et de la motivation à celleux qui en ont besoin, ils ne visent pas à idéaliser l’écriture. (Ni à diaboliser la chaîne du livre, soyons clairs.) Je reste cependant lucide quant à mes attentes et promettre le Graal aux aspirants et jeunes auteurs n’est pas une façon de les préparer à ce qui les attend.

 

LE BLOG

Les articles de la rubrique « Blog » ne viseront pas à le promouvoir ni à conter mes péripéties en tant que blogueuse. Encore que. Je parlerai du contenu que peuvent proposer les auteurs, car il est évident qu’imaginer un blog comme seul moyen d’autopromotion est un mauvais plan.

En revanche, je vous épargnerai mes péripéties dans le monde du référencement, des mots-clés et des titres accrocheurs.

 

L’AUTOÉDITION

Évidemment, l’autoédition étant un sujet qui me tient particulièrement à cœur, je continuerai de rédiger à son sujet. Qu’il s’agisse de se promouvoir, de créer son ebook ou d’apprendre à vendre en ligne, je proposerai de nouveaux articles en lien avec ma découverte perpétuelle de ce milieu autodidacte.

Un retour pour Autoédition, en avant ! est même très certainement en vue.

 

LA DOCUMENTATION

La documentation était un peu la délaissée de l’ancien blog, mais je compte bien y remédier.

Je sais qu’une série d’articles sur l’Angleterre victorienne et sur l’Égypte antique sont attendus. Je coordonnerai les parutions selon mes projets en cours histoire de garder une logique de rédaction.

 

LES PARTENARIATS

J’ouvre enfin les partenariats, remplissant ainsi l’une des rubriques de mon « cahier des charges » de nouveau blog.

Ces partenariats impliquent les articles invités. Si vous souhaitez donc écrire pour le blog, sur l’une des thématiques suivantes, n’hésitez pas à me contacter par mail afin que nous en parlions : écriture, autoédition, milieu du livre. (Édition.)

 

LE DÉVELOPPEMENT

Le développement reste encore flou, même si je sais à peu près vers quoi je m’oriente. J’espère que l’idée aboutira et portera ses fruits. Elle concernera bien sûr l’écriture, sans doute dans la veine de mon guide de survie de l’autéodité(e).

Pour l’heure, j’ai beaucoup d’idées que j’aimerais voir aboutir, mais je n’en parlerai qu’en cas d’avancée majeure à ce niveau.

 

Les changements du blog n’ont pas pour seul but de me dégager du temps, comme je l’écrivais plus haut, mais aussi de l’espace sur les réseaux sociaux. J’aime beaucoup traiter certains sujets, notamment sur Twitter, et celleux qui m’y suivent auraient, à terme, risqué le raz-de-marée d’informations. Or, je tiens énormément à ces échanges là-bas, à peu près autant qu’au blog ; il me fallait donc trouver une solution.

Il faut savoir qu’un article n’est pas que cela. Il faut le partager sur les réseaux sociaux (en se faisant à l’idée qu’une approche différente de chacun est nécessaire), et pas qu’une seule fois : à sa publication, plusieurs jours après et même au-delà si l’on ne veut pas qu’il finisse dans les méandres d’Internet. Autrement dit, un article nécessite pas mal d’investissement avant, pendant et après sa rédaction. Les posts que je publie donc sur les réseaux sont des posts qui ne me permettront pas d’aborder d’autres thématiques, et surtout d’une manière différente, plus vivante.

4 façons de reprendre le blog avec de l’écriture et de l’autoédition
Étiqueté avec :        

4 avis sur « 4 façons de reprendre le blog avec de l’écriture et de l’autoédition »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram